Experts en jeu de société : leur cerveau fonctionne-t-il différemment pendant qu’ils jouent ?

0 Comments

Contrairement aux idées qui circulent, les jeux de société ont de nombreux avantages sur la santé des joueurs. En effet, les scientifiques ont fait une étonnante découverte. Les experts en jeu de société se servent d’une bonne partie de leur cerceau, ce que les personnes normales ne font pas. Voici une découverte qui pourrait vous stimuler à aimer les jeux de société, si ce n’était déjà pas le cas. Plus loin, cela pourrait peut être s’appliquer aux jeux vidéo ? Dans l’affirmative, ce serait alors un bon argument dont les gamers pourront désormais se servir.

Devenez plus intelligent !

Les résultats de la recherche ont été publiés dans Science. L’expérience a consisté à faire un balayage du cerveau des joueurs qualifiés et simples amateurs japonais du jeu de Shogi. Si vous n’avez jamais entendu parler de ce jeu, sachez qu’il est très semblable aux échecs. Les scientifiques japonais de l’institut des sciences neuronales du RIKEN ont affirmé que le jeu intuitif n’est pas lié à la nature. Loin de là car il dépend plutôt de la formation du cerveau.

Au Japon, le jeu de Shogi jouit d’une grande popularité. Il est d’ailleurs très présent dans les milieux des joueurs professionnels. Les joueurs de cette catégorie passent environ une dizaine d’années à s’entraîner à raison de 3 ou 4 heures par jour. C’est grâce à ce conditionnement qu’ils parviennent à atteindre le niveau nécessaire pour être des professionnels de Shogi. C’est ainsi qu’ils peuvent prendre des décisions intuitives en quelques secondes.

Un coup de boost au cerveau

Pour réaliser l’expérience, les chercheurs ont procédé à un recrutement de joueurs professionnels de Shogi. Le groupe de contrôle quant à lui était composé de joueurs amateurs. De façon pratique, les joueurs expérimentés ont été mis en face d’une partie de shogi en cours et devaient déterminer le meilleur coup suivant en deux secondes. Bien entendu, il leur avait été donné un choix entre quatre coups. Les résultats de cette expérience ont permis de mettre en évidence des activations importantes dans la région du noyau caudé. Bien entendu, cela s’est révélé chez les joueurs professionnels au cours de leurs prises de décision.

A l’opposé, les joueurs amateurs n’ont pas réussi à activer des zones de leur cerveau en trouvant le meilleur coup. Il en ressort donc que la pratique régulière du jeu à permis de développer cette aptitude chez les joueurs professionnels. Au vu de ces résultats, il est indéniable que les jeux de société possèdent bel et bien une incidence positive sur le cerveau. Voilà donc une excellente raison de continuer à jouer et si ce n’était pas le cas, de commencer à vous y mettre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *